Rechercher dans les publications sur le site:
Deux équipiers formés à l'assistance abordent la victime et effectuent un premier bilan dès la jonction.
Le bilan débute dès l'abordage de la victime et commence par un interrogatoire le plus précis possible sur les circonstances et la nature de l'incident ou de l'accident.
 
L'examen s'effectue sur une personne habillée et portant encore tout ou partie de son équipement de progression.
   
Pendant l'interrogatoire et l'examen, menés par le premier équipier, le second note par écrit les informations recueillies tant sur le plan de l'état de la victime que sur celui des circonstances de l'accident ou du blocage.
   
L'examen physique est aussi poussé que possible en palpant et en mobilisant les membres à la recherche de douleurs et / ou de mobilisation difficile. Les données de l'observation serons consignées telles qu'elles, par l'équipiers qui les transcrits, sans aucune interprétation, celle-ci sera faite par un médecin.
   
Ce premier examen doit permettre une première approche de l'état de la victime afin, de guider les premiers gestes de secourisme éventuels et la mobilisation d'une personne blessée, de façon à la soustraire à un risque potentiel où l'installer dans un point chaud.